Les livres publiés

Le bonheur national brut

François Roux

Editions Albin Michel

On ne vieillissait que pour devenir ce que l'on était déjà, au plus profond de soi.

- François Roux, "Le bonheur national brut" -

POURQUOI CHOISIR CE LIVRE ?

  • Parce que c'est un roman très puissant sur la place du père, qui est écrasante quelle que soit la relation qu'on a avec lui. Par exemple, se construire auprès d'un père méprisant et dogmatique, c'est forcément le rejeter : mais au prix de quelle amputation ? Auprès d'un père modèle, qui a poursuivi un idéal toute sa vie et aurait voulu le transmettre à son fils, c'est forcément se différencier : mais au risque de quelle infidélité ? Dans l'ombre d'un père décédé devenu le mètre-étalon ultime de toutes les ambitions, c'est forcément plonger dans le vide : mais comment ne pas décevoir ?
  • Parce que comme nous tous, les fils font ce qu'ils peuvent avec ces conditions que la vie leur a faites. On comprend que les réussites sociales éclatantes peuvent cacher un puissant sentiment d'avoir déçu, que les échecs apparents peuvent se révéler fidélité profonde à ce que le père désirait, ou que les ruptures mutilantes n'empêchent hélas pas la culpabilité inoculée par une "autorité vampirique et intarissable". Comme dans la vie, on s'en rend bien souvent compte quand il est trop tard, trop tard pour le dire à son père, pour qu'il le sache, pour le lui reprocher, pour le remercier...
  • Parce que François Roux offre à la génération qui avait 18 ans en 1981 son livre emblématique, celui dans lequel on retrouve tout ce qui a constitué sa jeunesse, son âge adulte, ses espoirs, ses désillusions et ses réussites. Quel grand souffle, quelle précision dans la restitution de l'ambiance et des espoirs d'une époque... Tous ses grands repères collectifs sont là, mais aussi toute sa diversité grâce à une analyse des destinées humaines individuelles qui sonne aussi juste que la fresque historique : de quoi lire chaque page avec passion.
  • Parce que contrairement à ce que les lignes qui précèdent peuvent laisser croire, on peut être une femme et s'identifier à tous les personnages masculins : parce qu'une femme, c'est un homme comme les autres. Et c'est ce qui m'est arrivé !

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

L'intrigue. D'un François à un autre ! Avoir 18 ans à l'accession au pouvoir du premier en 1981, c'est en avoir 49 lors de celle du deuxième en 2012... c'est passer des rêves à leur réalisation, ou des rêves au réveil. Avec quel bonheur, ou quelle brutalité, pour les quatre héros du livre ?

Les personnages. Quatre garçons dans le vent de l'histoire, quatre amis, quatre manières de rêver trop grand et de chuter de trop haut. Ou pas : à vous de vous situer dans les destins croisés de Paul, Rodolphe, Tanguy et Benoît !

Les lieux. De la Bretagne profonde aux capitales du monde : quel lieu est le creux, lequel est le sommet ?

L'époque. 18 ans en 1981 ? Ce n'est pas ma génération, mais j'avais quand même déjà 11 ans cette année-là et, au travers de plusieurs personnages, j'ai retrouvé des souvenirs de ma propre enfance. Les trésors que contient ce livre sont à la fois propres à une époque, et intemporels.

L'auteur. François Roux est de ces auteurs qui ont écrit un livre tellement enthousiasmant qu'on redouterait presque de lire les autres, de peur de devoir redescendre ne serait-ce que d'un tout petit cran...

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC L'ACCORD DE MON INCONSCIENT par Marceline

Lectrice passionnée et éclectique, toujours à l'affût de mon prochain coup de coeur !

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 4 / 5