Les livres publiés

La Fille d'avant

JP Delaney

Editions Le Livre de Poche

Nous avons beau essayer de peindre par-dessus Emma Matthews, elle ne cesse de réapparaître, à pas feutrés : une image floue, un sourire énigmatique, qui se faufile dans un coin du cadre.

- JP Delaney, "La Fille d'avant" -

POURQUOI CHOISIR CE LIVRE ?

  • Parce que vous venez de vous fâcher avec votre enceinte Google Home et que vous êtes loin d'imaginer à quoi ressemblera sa vengeance. Ce thriller psychologique fait de la domotique une arme redoutable. Vous y réfléchirez à deux fois avant de défier les pénates.
  • Parce que vous appliquez à la règle les préceptes de Marie Kondo et son ode aux chaussettes pliées au talon, «La Magie du rangement». La Fille d'avant vous apprendra qu'on peut avoir ses placards rangés et son cerveau dérangé. Et donnera envie d'embrasser votre vaisselle salle avec gratitude.
  • Parce qu'on ne s'intéresse jamais assez à la fille d'avant, celle qui a brisé le coeur de votre mec en le larguant par texto ou laissé des marques de Patafix sur le mur des toilettes avant de résilier son bail. Et pourtant, il y a matière à intrigue. En alternant le récit d'Emma, locataire retrouvée morte dans l'appartement, et celui de Jane, son successeur, décidée à mener l'enquête, le roman de JP Delaney entretient le suspense de la première à la dernière page. On verra prochainement si Ron Howard s'en sort aussi bien en adaptant ce livre au cinéma.
  • Parce que vous vous apprêtez à recopier à la main deux pages de verbiage pour vous porter caution solidaire du studio de votre enfant. La Fille d'avant vous remontera le moral. Oui, il a 42 ans, un CDI et est obligé de vous demander de l'aide pour trouver un appart dans le centre de Paris. Mais lui, au moins, ne sera pas obligé de trier ses épices par ordre alphabétique comme l'héroïne de ce roman.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

L'intrigue. Avec son dossier de saltimbanque, Jane n'a aucune chance de trouver un logement décent en plein coeur de Londres. Aussi, quand une agence lui propose un appart tout confort à un tarif de caravane, elle saute sur l'occasion. Tant pis pour les clauses délirantes imposées par le bailleur... Très mauvaise idée.

Les personnages. Edward Monkford, l'architecte du One Folgate Street a deux passions dans la vie: les apparts bien rangés et les questionnaires à choix multiples. Pas la bio Tinder la plus sexy du monde. Mais ça ne l'empêche pas de taper dans l'oeil de toutes ses locataires. Dans l'oeil, entre autres...

Les lieux. RARE! Superbe loft au n°1 de Folgate Street, derrière Brick Lane. Douillet comme un bloc opératoire, animé comme un caveau familial, cet appartement du génie minimaliste Edward Monkford est exposé plein sud. Proche tous commerces. Vidéo-surveillance. Grenier. WC séparés. Cabine de douche très propre.

L'époque. Pile au moment où vous vous preniez de passion pour vos ampoules connectées Philips Hue qui changent de couleur quand vous écoutez du Barry White. Il est encore temps de dire non!

L'auteur. JP Delaney est le pseudonyme de Tony Strong (L'appât, Un mauvais rêve). Qui est lui-même le pseudonyme d'Anthony Capella. C'est l'auteur d'après, quoi...

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ EN SURVEILLANT MA TéLéCOMMANDE SOMFY par Laurent

Lecteur de pages de journal à titre professionnel. Les livres ne me font plus peur.

ÉVALUEZ CE 2MIN’: