Les livres publiés

Le Quart d'heure bagnolais

Christian Dorsan

Editions Les Presses littéraires

Leurs crimes nous attirent parce que nous n'en sommes pas capables: nous sommes soit trop lâches, soit trop civilisés pour être tous des tueurs en série.

- Christian Dorsan, "Le Quart d'heure bagnolais" -

POURQUOI CHOISIR CE LIVRE ?

  • Parce que ce polar, qui nous emmène résoudre un crime mystérieux au pied d'une tour de Bagnols-sur-Cèze, n'est qu'un prétexte pour évoquer une chute plus vertigineuse encore, celle de l'Homme et de la civilisation.
  • Parce que vous vous intéressez au martinisme depuis ce dossier exceptionnel du Point (était-ce l'Obs? L'Express? Auto Plus?) sur les Francs-Macs. Entre deux caquètements de poulets gardois, vous trouverez dans ce roman un peu bavard de quoi donner de la profondeur à vos lectures estivales.
  • Parce que vous vous intéressez plus encore au martini et qu'il ne vous manque qu'un récit tonique pour vous rafraîchir en plein été. Un crime mystérieux, des secrets de guerre venus d'Irak, un prêtre intrigant, une histoire d'amour mal embarquée... Le cocktail bagnolais aura de quoi vous enivrer.
  • Parce que Dorsan ne place pas sa Chute dans le plat-pays amstellodamois mais dans le très vertical Gard, avec son mont Cotton, sa tour Magne et ses immeubles délabrés. Ici, on tombe de haut et quand on se ramasse il ne faut pas compter sur grand-monde pour vous tendre la main.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

L'intrigue. Un soir de Toussaint, le corps de Paul Chanon tombe du 14e étage d'un immeuble pourri et atterrit sur le bureau de la PJ de Nîmes. L'administration aimerait classer l'affaire en suicide mais le lieutenant Delarque a des doutes. Qu'allait faire le macchabée sur le toit de son ex?

Les personnages. On pourrait vous parler du duo d'enquêteurs "petite fleur et vieux fané" au cœur de l'intrigue. Mais on se concentrera sur la victime: chimiste, impliqué dans la recherche nucléaire, escroc, violent, retors, joueur... Avouez que vous avez hâte de savoir quel est le sans-coeur qui l'a tué...

Les lieux. Bagnols-sur-Cèze, ville-champignon atomique, qui a poussé dans les années 50 à l'ombre de Marcoule. A lire les pages de Christian Dorsan, un enfant du pays émigré en terres nantaises, on ne peut pas dire qu'aujourd'hui elle irradie de bonheur.

L'époque. Dans le Gard, c'est Halloween et l'enquêteur Delarque s'en va faire du porte-à-porte déguisé en Hercule Poirot. Pour les bonbons, il repassera mais à force d'obstination il récolte quand même quelques biscuits.

L'auteur. Christian Dorsan a rejoint sous son vrai nom notre groupe de chroniqueurs bénévoles. Il nous a envoyé son livre, le troisième mais le premier polar, et nous craignions de perdre une plume en lui avouant qu'on ne l'aimait pas. Surprise délicieuse, son livre est bon et nous sommes fiers de le ficher.

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC DES REGRETS POUR L'EXCELLENT GARANCE REGGAE FESTIVAL par Laurent

Lecteur de pages de journal à titre professionnel. Les livres ne me font plus peur.

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5