Les livres publiés

David Bowie n'est pas mort

Sonia David

Editions Robert Laffont

Alors oui, grâce à cette musique, grâce à la mort de David Bowie, celle de maman entre soudain dans le registre du bon souvenir, j'ose cette audace, un bon moment détaché du chagrin pesant, insidieux (...).

- Sonia David, "David Bowie n'est pas mort" -

POURQUOI CHOISIR CE LIVRE ?

  • Parce qu'à travers ce roman déroutant, nous suivons le parcours introspectif d'Hélène, la narratrice, qui interroge ses relations familiales en surmontant trois deuils.
  • Parce que celle-ci nous fait une belle leçon de vie en replaçant les petits événements quotidiens qui semblent a priori sans importance au centre du roman, au même titre que les épisodes cruciaux, comme la mort ou la maladie par exemple.
  • Parce que le ton ironique, voire même parfois moqueur qu'emploie Hélène pour parler de la mort de ses parents désamorce complètement la tristesse et la gravité de la situation, et donne quelque chose de léger et d'original à lire.
  • Parce qu'on se prend très vite d'affection pour cette famille loufoque, où tous les membres sont d'une particularité attachante, que ce soit la mère qui entretient sa petite cour en se donnant en spectacle et qui n'hésite pas à mettre ses filles dans l'embarras dès que l'occasion se présente, ou le père, intellectuel mais colérique qu'Hélène idéalise complètement, ou encore Juliette et Kristin, qui occupent la place délicate de "belle-famille" mais qui s'en sortent finalement à merveille.
  • Parce que les trois soeurs sont complètement décalées et prennent parfois les airs des trois frères Francis, Peter et Jack, partis faire un pèlerinage en Inde dans le célèbre film de Wes Anderson "A bord du Darjeeling limited"

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

L'intrigue.    À travers trois événements tragiques ; la mort de sa mère, de son père, et celle de David Bowie, Hélène prend du recul et se questionne sur les relations qu'elle entretient avec ses soeurs et ses parents, en mêlant les bons et les mauvais souvenirs, et dresse ainsi un portrait de famille poignant.

Les personnages.   Il y a les trois soeurs, toutes alliées à une couleur ; Hélène, la narratrice de 52 ans est associée à la marginalité et l'extravagance du violet ; Emilie, la cadette de 49 ans adopte l'amertume du marron, puis Anne, l'ainée 55 ans qui est apparentée au bleu pour son caractère droit et rationnel

Les lieux.   Les décès sont vécus à Paris, mais Hélène, en nous plongeant dans ses souvenirs, retrace "l'American Dream" de sa soeur et de sa mère, qui choisissent de s'expatrier, peut-être pour fuir les relations familiales tumultueuses, et nous transporte aussi en Irlande, au coeur de ses vacances en famille.

L'époque. Les trois décès se déroulent précisément entre mai 2015 et janvier 2016, mais les souvenirs d'Hélène s'étalent dans le temps ; elle parle de sa jeunesse, et invoque les années de 1968 ou 1971, et de ses souvenirs plus proches, en parlant de 2013.

L'auteur.  Sonia David, de son vrai nom Sonia Rachline, est une romancière dans l'âme, qui a écrit en 2012 "Les petits succès font un désastre". Elle est aussi journaliste et rédactrice pour Vogue.

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC LéGèRETé par Chloé

Passionnée de littérature et d'art en général, les livres sont mes compagnons les plus fidèles. Je contribue au développement de 2minbooks !

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5