Les livres publiés

Mères, filles, sept générations

Juliet Nicolson

Editions Christian Bourgois Editeur, 2017

Ce livre évoque sept générations de femmes d'une même famille, ma famille.

- Juliet Nicolson, "Mères, filles, sept générations" -

POURQUOI CHOISIR CE LIVRE ?

  • Parce que c'est une superbe fresque historique et familiale, qui court de 1830 à nos jours, et traverse l'Espagne, la France, les États-Unis et l'Angleterre. Tout un programme !
  • Parce que la famille de Juliet Nicolson compte quelques personnalités célèbres et particulièrement charismatiques, comme la fameuse Pepita de Oliva ou Vita Sackville-West. Parce qu'on se passionne pour ces personnages de papier qui ont pourtant vraiment existé !
  • Parce que Juliet Nicolson se penche avec justesse sur la psychologie de ses aïeux, et tout particulièrement sur la relation mère/fille. Mais ses personnages ne sont pas que des mères et des filles, Juliet Nicolson les étudie tout simplement en tant que femmes, et ce que cela signifiait à l'époque qu'elles ont connue.
  • Parce que le style est efficace, il allie la précision d'un traité historique à l'émotion de la chronique familiale : il ne lasse jamais, et transporte le lecteur en des lieux et des époques parfois lointains.
  • Parce qu'au terme de ce récit, vous aurez l'impression que cette famille, c'est un peu la vôtre.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

L'intrigue. Juliet Nicolson retrace l'histoire de sa famille sur sept générations, à travers la lignée matrilinéaire. Elle commence par Pepita, célèbre danseuse de flamenco, née en 1830 à Malaga et termine par sa petite fille Imogen, née en 2013.

Les personnages. Pepita, Victoria, Vita, Philippa, Juliet, Clemmie, Imogen : autant de personnages féminins forts qui font le récit ! Certains marquent plus que d'autres, comme Pepita, la danseuse du XIXe siècle ou Vita, iconoclaste et scandaleuse... Elles prennent vie sous forme de photos réunies en 2 appendices.

Les lieux. L'histoire commence dans les rues étroites de Malaga, et nous entraîne sur la plage d'Arcachon en 1860, dans le Washington DC de 1880, l'Angleterre du XXe siècle, le New York des années sida... À chaque fois, grâce aux descriptions précises de l'auteur, le lecteur a l'impression d'y être !

L'époque. Le récit s'ouvre en 1830 et se referme en 2015. Juliet Nicolson n'hésite pas à lier l'histoire de ses aïeules à la grande Histoire : impact des guerres, de la politique, de l'évolution des moeurs...

L'auteur. Juliet Nicolson occupe une place centrale dans le récit : à la fois narratrice et personnage, elle fait le lien entre ces femmes aujourd'hui disparues, et les générations plus récentes.

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ à LA TERRASSE D'UN BAR DE MALAGA, DEVANT UN SPECTACLE DE FLAMENCO. par Emily

Lectrice enthousiaste, rédactrice passionnée, blogueuse à chat. J'écris pour les sites Café Powell et The American Break, où je parle avec chaleur de littérature américaine, de romans jeunesse, de fresques historiques et, de temps en temps, de mes voyages aux States !

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5