Les livres publiés

Les enfants d'Erebus

TOME 2 : NYMPHOSE

Jean-Luc Marcastel

Editions J'ai Lu

Les détonations claquèrent, les balles sifflèrent dans l'air et traversèrent le corps noueux et segmenté comme ils l'auraient fait d'un simple brouillard. Sans autre effet notable. Si ce n'est d'attirer l'attention de la chose.

- Jean-Luc Marcastel, "Les enfants d'Erebus" -

POURQUOI CHOISIR CE LIVRE ?

  • Parce que l'auteur nous fait découvrir au travers les récits des explorateurs, des contrées et des époques lointaines. Les détails sont nombreux et nous donnent presque l'impression de découvrir ces paysages en même temps que nos héros.
  • Parce que les personnages sont encore plus intéressants qu'avant. On découvre au fil des pages l'histoire de chacun, sans jamais avoir toutes les réponses d'un coup.
  • Parce que chaque chapitre nous amène de nouvelles questions, et qu'étant curieux, seule l'avancée dans l'histoire nous permettra d'y trouver des réponses.

L’ESSENTIEL EN 2 MINUTES

L'intrigue. Suite aux mésaventures qui lui sont arrivées à Paris, Jade de Carsac est envoyée chez de mystérieux protecteurs luttant depuis des siècles contre les monstres qui hantent désormais ses cauchemars. Ce sont eux qui détiennent toutes les réponses à ses questions, mais est-elle prête à les entendre ?

Les personnages. Après avoir fait la rencontre de Jade, d'Ahar et d'Arsène, nous découvrons de nouveaux personnages, tous plus intéressants les uns que les autres, comm un chevalier des temps anciens, une mauresque aussi belle qu'une déesse et un jeune inventeur juif.

Les lieux. Dans ce deuxième tome on s'envole pour le Caire en Egypte. Entre les temples historiques, les hôtels de luxe et les caves obscures, nous suivons nos aventuriers dans leur quête pour la sauvegarde du monde.

L'époque. Roman à la fois fantastique et historique, il nous plonge dans une France entre deux guerre. On se retrouve en 1935, dans une France en paix suite à la première guerre. Quelques allusions sont faites à un certain Führer lorsque l'on parle des allemands mais ce dernier n'a pas sa place dans le récit.

L'auteur. Jean-Luc Marcastel, s'est fait connâitre grâce à sa saga Louis le Galoup. Désormais il s'essaye à de nouveaux genres pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.

CE 2MIN’ A ÉTÉ PRÉPARÉ AVEC PASSION par Laura

Passionnée de nouvelles technologies, de science fiction et de fantasy, j'ai toujours été férue de lecture ce qui m'a poussé à lire le Seigneur des anneaux dès l'âge de 9 ans. J'aime particulièrement les sagas "épiques" où je ressens un intérêt particulier pour les personnages, ce qui me pousse à m'immerger entièrement dans l'histoire.

ÉVALUEZ CE 2MIN’:

Note des autres lecteurs : 5 / 5